Bétonnière : thermique ou électrique, comment choisir ?

bétonnière Partager :

Pour réaliser des travaux, certains outils sont indispensables. Parmi ceux-ci figure la fameuse bétonnière du bricoleur ou du pro.

Cependant, parmi les innombrables modèles qui inondent le marché, une question fait surface pour les non-professionnels : comment devrais-je-je choisir ma bétonnière ?

Faisons un rapide rappel. Une bétonnières est une machine qui a pour but de malaxer les agrégats en vue de fabriquer du béton ou du mortier.

De nombreux matériaux peuvent contribuer à la fabrication de ces matières, et notamment : le sable, le ciment et le gravier.

Toute bétonnière qui se respecte est constituée d’un ensemble d’éléments :
– Une cuve basculante
– Un moteur pour maintenir la cuve en rotation (électrique ou thermique)
– Un volant avec cran d’arrêt pour incliner la cuve
– Un châssis monté sur roues

Comme vous le constaterez, la différence thermique / électrique se fait au niveau du moteur de l’engin.

Ainsi, la différence entre une bétonnière thermique et une bétonnière électrique se fait au niveau de la nature de l’énergie utilisée par le moteur.

Un moteur thermique utilise du carburant : essence ou diesel, tandis qu’un moteur électrique fonctionne… A l’électricité !

Aussi insignifiante que puisse paraître cette nuance, les moteurs thermiques et électriques présentent tout de même des avantages et inconvénients qui leur sont propres !

Bétonnière électrique : quels avantages ?

Une bétonnière électrique, est bien souvent beaucoup moins chère qu’une bétonnière thermique à l’achat. Autre avantage : son entretien est nul ! Pas d’huile de moteur ni d’essence à prévoir et le démarrage est immédiat, même à froid.

Pour finir, la bétonnière électrique s’avère être plus légère et plus maniable qu’une bétonnière essence : l’engin idéal pour les petits travaux d’intérieur en somme.

Si vous trouvez ce type d’appareil idéal pour vos petits travaux, il est possible d’en trouver à de très bons prix sur des boutiques spécialisées en ligne. C’est le cas par exemple pour le catalogue de Equip’Mat : en savoir plus.

Bétonnière thermique, quels avantages ?

La bétonnière thermique se défend elle aussi, en présentant d’autres avantages. Tout d’abord, elle se trouve être mieux adaptée que la bétonnière électrique dans de nombreux cas.

En effet, ne nécessitant pas d’être reliée à un groupe électrogène ou à une prise de courant elle est bien plus autonome.

L’autre avantage est que le moteur thermique présente de bien meilleures performances qu’un moteur électrique, et il se trouve être bien plus durable.

Avec une bétonnière thermique, il est possible de produire le béton en plus grande quantité car la capacité de la cuve est bien souvent plus importante.

Bien qu’elle soit plus lourde, plus bruyante et plus encombrante : son efficacité et sa durabilité ont de quoi compenser ces défauts dans le cas de travaux importants et réguliers.

En conclusion, une bétonnière électrique s’adresse d’avantage à des particuliers qui ont besoin de produire du béton pour réaliser des travaux de petite envergure en toute praticité et dans le plus grand confort (peu de bruit et manœuvrabilité plus importante).
La bétonnière thermique sera en revanche le choix de prédilection des professionnels qui interviennent sur de nombreux chantiers de grande envergure qui nécessitent une machine plus puissante et plus robuste.