Les différentes façons de déguster un bon rhum

Don papa Partager :

Le rhum, comme le vin ou quelques autres boissons, fait partie des alcools nobles. Dès que notre préférence s’oriente vers des produits de qualité, se pose la question de la méthode de dégustation. De plus en plus de pays tropicaux produisent un rhum de haute volée, comme les Philippines avec le désormais célèbre Don Papa. Il serait dommage de se priver de telles découvertes. Cet article n’a pas pour but de modifier vos habitudes, mais juste de vous éclairer sur les quelques habitudes des vrais amateurs. Et, peut-être, par curiosité, découvrirez-vous comment satisfaire encore mieux votre palais lors de l’apéritif ou en fin de repas.

Tout d’abord, observer, ressentir

Avant même de déboucher la bouteille ou juste après, prenez quelques secondes. La forme de la bouteille est parfois un chef d’œuvre et l’étiquette vous renseigne sur ses origines. Vous êtes déjà dans l’exotisme.

Une fois le précieux nectar dans le verre, observez sa couleur, ses variations à la couleur due aux essences de chêne. Certains rhums, à l’âge vénérable, présentent une légère teinte verte à la surface. Les experts l’appellent le disque. C’est une chance que de détenir une telle bouteille. Encore quelques secondes et les parfums exhaleront. Vous devriez déjà pouvoir extraire certaines notes de vanille, d’agrumes, de cannelle. Ils vont bientôt venir stimuler vos papilles gustatives.

Le verre

Le premier abord est de déguster le rhum dans de petits verres cylindriques. Mais, comme le vin, la liqueur profite mieux d’une forme arrondie pour s’oxygéner et libérer au mieux toutes ses notes florales. Certains vont même jusqu’à utiliser des verres tulipes qui « emprisonnent » un maximum d’arômes et les restituent au moment de la mise en bouche. De tels verres sont assez aisés à trouver chez un bon caviste. Encore une fois, chacun doit trouver sa méthode préférée.

Les glaçons

Question température, deux écoles s’affrontent. Ceux qui apprécient une boisson fraiche et ceux qui estiment que cela tue certaines textures. Si vous faites partie de la première catégorie, il est considéré comme dommageable de libérer l’eau d’un glaçon alors que l’artisan a mis toute son âme pour concentrer les saveurs. Vous avez bien des glaçons réutilisables en plastique, mais ce n’est pas l’élégance adaptée. Vous le savez déjà, pas de problème, que des solutions. Le cube en granit, plus connu sous le nom de pierre à whisky accumule le froid et le restitue ensuite sans dilution. De plus, votre investissement pourra servir pour toute autre boisson. Bonne dégustation.