Faire et conserver son jus de cerise

jus de cerise et extracteur de jus Partager :

Le jus de cerise est un aliment santé très puissant. Sa consommation aide à prévenir certains cancers, améliore la qualité du sommeil et prévient les crises de goutte. Il est possible d’en acheter dans le commerce. Mais, à condition d’avoir des cerisiers, on peut aussi en fabriquer soi-même.

 

 

 

Faire du jus de cerise

Fabriquer du jus de cerise demande un minimum de matériel et d’organisation. Toutes les variétés ont des propriétés différentes et les mélanges sont possibles.

Dès la cueillette, laver les fruits, les égoutter et les équeuter. Il faut ensuite les déposer dans un gros fait-tout ou une cocotte-minute, en ne remplissant pas au-delà des ¾, mais en tassant un peu. Recouvrir, ensuite les fruits d’eau et faire chauffer environ 45 minutes à 80°C. Les fruits remontent à la surface en fin de cuisson.

Sortir, ensuite les fruits à l’aide d’une passoire et les écraser en recueillant le jus. Ce jus de cerise sera remis dans la marmite, avec celui de cuisson. Le total du jus sera filtré au travers d’un chiffon. La préparation doit être sucrée à votre convenance. Cela peut aller de 10g/L à 100g/L, pour un jus qui sera à diluer. Après avoir bien mélangé, le jus de cerise est prêt.

La conservation

Bien évidemment, la préparation du jus de cerise implique souvent de grosses quantités. Le travail à mettre en œuvre n’étant pas négligeable, autant en faire beaucoup. De plus, cela permet de se débarrasser d’une grosse récolte. Plusieurs méthodes permettent de le conserver pour plus tard.

La première est la plus simple: la congélation. Certains en font des glaçons et d’autres le congèlent en bouteilles. Chacun est libre de choisir son format préféré. Cependant, ce jus de cerise devra être consommé dans les deux mois pour ne pas perdre ses qualités. La congélation détruit déjà certaines vitamines!

La meilleure technique de conservation, pour un jus de fruit est la pasteurisation. Au-delà de 68°C, les levures responsables de la fermentation sont tuées. Mais, en dépassant 78°C, ce sont les vitamines qui disparaissent. Dans l’idéal, le jus doit être amené à 78°C, pour être conditionné immédiatement. Concernant le contenant, là encore, il existe deux écoles. Certains utilisent des pots en verre avec couvercle joint. Ceux-ci doivent être ébouillantés avant le remplissage et refermés immédiatement. Pour faire plus moderne, le fameux bag in box est intéressant, de par son faible encombrement, son coût et sa sécurité alimentaire.

C’est trop long, j’ai un extracteur de jus

Pour ceux que toutes ces manipulations rebutent, il est aussi possible de ne boire du jus de cerise que durant l’été. Si vous avez plusieurs variétés qui produisent en décalage, cela vous accorde un mois ou deux de bienfaits, ce qui est déjà bien. Dans ce cas, vous pouvez faire du jus dès que l’envie se présente. L’extracteur de jus familial peut fonctionner plusieurs fois chaque jour pour étancher la soif de la famille et des amis de passage. Un pur délice et le plein de vitamines assuré.